Ces maires qui courtisent l'Islam Version imprimable Suggérer par mail

Maires_courtisent_islam.jpgAlain Juppé dit avoir « d'excellentes relations » avec les « principaux leaders » de la communauté musulmane de Bordeaux.Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux est pourtant un laudateur des Frères musulmans pour qui « la frontière est une méprisable hérésie », réclamant la dissolution de la France dans un Califat mondial.

Jean-Claude Gaudin ménage lui toutes les composantes de l'islamisme marseillais, sa mairie allant jusqu'à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh.

A Paris, Bertrand Delanoë offre 20 millions d'euros pour un Institut musulman, dont le site officiel Paris.fr nous informe comporter des salles de culte, c'est-à-dire une mosquée.
A Strasbourg, la nouvelle mosquée - financée par les collectivités locales - entretient des liens étroits avec l'islam radical.

Publication du livre: 17 octobre 2010

 
< Précédent   Suivant >
 
Blog « Amiens, des catholiques à la rue »