Réaction de l'association La Paix liturgique, du 28 décembre 2007 Version imprimable Suggérer par mail

Merci aux catholiques d’Amiens pour cette belle leçon de courage et de foi. Qu’ils sachent que la haine et le mépris dont ils font l’objet scandalisent de très nombreux chrétiens.

Par avance, nous disons aux vierges effarouchées et autres pharisiens que nous n’entretenons pas la confusion. Oui la communauté d’Amiens a pour prêtre l’abbé Lorber, prêtre de la Fraternité Saint Pie X. Oui cette Fraternité est encore aujourd’hui en « communion imparfaite » avec Rome.

Qu’il nous soit néanmoins permis de penser que cela n’en fait pas des chiens ou des lépreux et qu’une issue chrétienne à ce scandale est indispensable. (…)

A ceux qui justifient l’injustifiable en invoquant "la loi" et en disant que le Motu Proprio n’a pas à s’appliquer pour les fidèles de la FSSPX nous répondons bien simplement que la miséricorde divine et la charité n’ont pas besoin de Motu Proprio pour régner. Nous répondons aussi qu’a priori pour Monseigneur Bouilleret, le Motu Proprio de Benoît XVI ne s’applique d’ailleurs pour personne puisque dans son diocèse on commence simplement dans l’urgence à appliquer le Motu Proprio… de 1988 et encore la fréquence de la messe dominicale n’est-elle pas hebdomadaire et ceci sans parler des provocations telles que l’utilisation du nouveau lectionnaire ou l’horaire exagérément matinal pour des familles nombreuses… (…)

Le drame qui se joue à Amiens n’est hélas que la face émergée de l’iceberg. Le cynisme et la malveillance à peine cachés dont font preuve certains par rapport à tout ce qui de près ou de loin est attaché à la forme extraordinaire du rite romain sont incompréhensibles. Prions pour que ce combat d’arrière-garde et ce baroud de déshonneur d’idéologues usés laissent rapidement la place à la paix liturgique.
 

Sylvie Mimpontel
Présidente du mouvement pour la Paix Liturgique
et la Réconciliation dans l’Eglise.
 
< Précédent   Suivant >
 
Blog « Amiens, des catholiques à la rue »