Dimanche 3 février, sur la place du Beffroi Version imprimable Suggérer par mail
Les élections municipales qui s'annoncent sont une occasion pour notre communauté de faire entendre sa voix, et la faire entendre spécialement sur le sujet qui nous préoccupe et préoccupera tôt ou tard les élus. Ce sujet n'est pas seulement le problème d'une communauté qui se retrouve à la rue et donc dans un besoin évident. Le problème est – quand on le considère à un niveau plus élevé – le problème des églises de France. Aujourd'hui déjà, près de 30000 églises nécessitent des travaux. De fait, certaines communes ont déjà investi des sommes importantes. En général, les élus locaux ne rechignent pas à entretenir le patrimoine religieux, même s'ils sont souvent dépassés par le nombre des bâtiments et les frais qui dépassent les lignes de budget d'une commune; c'est là une conséquence de la loi de 1905 qu'ils se doivent d'assumer. Mais à juste titre, ils se posent de plus en plus la question de l'intérêt d'un tel poste de dépense quand ils voient les églises quasiment inutilisées, ce qui est le cas de 4 églises sur 5… Une église qui ne voit de cérémonie qu'une fois par trimestre est réputée utilisée juridiquement, mais ne l'est pas dans la réalité; elle n'est pas chauffée et sa non-utilisation entraîne dans bien des cas une absence d'entretien. Cette situation dramatique se situe dans un contexte aux lendemains douloureux: dans 10 ans, la France comptera à peine 7 000 prêtres diocésains actifs ou retraités ; statistiquement, dans 10 ans, un certain nombre de diocèses auront déjà fait faillite ou seront sur le point de l'être. L'existence de milliers d'églises en France est menacée.

Au niveau local, nous proposons une solution, un projet de réhabilitation d'une église, un projet qui redonne vie à une église d'Amiens, un bien religieux faisant partie du patrimoine architectural de la ville.

Nous aborderons les candidats à la mairie d'Amiens sur ce sujet pour connaître leur position.

Afin de faire entendre notre voix dans l'opinion, nous donnons rendez-vous, dimanche prochain à 10h00 sur la place du Beffroi (rue au lin). Venez nombreux! L'avenir de notre patrimoine culturel et religieux en vaut la peine.

Dimanche 3 février, à 10h00, messe sur la place du Beffroi

 
< Précédent   Suivant >
 
Blog « Amiens, des catholiques à la rue »