Lettre aux membres des listes �lectorales des municipales 2008 � Amiens Version imprimable Sugg�rer par mail
Voici la lettre que nous avons remise aux différentes listes électorales en vue des élections municipales. Nous y avons joint un dossier explicatif sur la réhabilitation d'une église d'Amiens.

 

Association St-Pie X Picardie
22, rue Jules Lardière
80 000 AMIENS
Tél.: 03 22 80 00 59
amiens-catholiques-sdf.com

A l'attention des membres des listes électorales des municipales 2008 à Amiens


Amiens, le 31 janvier 2008

Mesdames, Messieurs,


Les élections municipales approchant, nous nous permettons, au nom des catholiques traditionnels, de vous présenter quelques questions afin de connaître plus précisément votre position et vos intentions dans des domaines qui nous tiennent à cœur.

Vous n'êtes pas sans savoir, notre communauté étant à la rue depuis le mois de novembre,

  • que notre situation a suscité une émotion véritable et une incompréhension dans la population face à l'ubuesque de ce que nous vivons: une communauté dans le froid, alors que les églises vides ne manquent pas. Nous sommes tous les dimanches 300 à 400 personnes à assister à la messe à la rue. L'intérêt pour notre situation se traduit aujourd'hui par une fréquence de visite de notre blog amiens-catholiques-sdf.com de l'ordre de 700 visiteurs en moyenne par jour ! Il semble désormais avéré que notre problème ne se cantonne plus au domaine religieux, mais relève du social dans le chef de beaucoup de nos concitoyens;
  • que dans des conditions difficiles, cette communauté – présente à Amiens depuis 23 ans – a montré avec dignité sa détermination à trouver une solution dans la recherche d’un édifice destiné au culte ;
  • que par ailleurs, nous sommes non seulement demandeur d'un lieu de culte, mais également décidés à proposer un projet de valorisation d'un bien culturel et religieux de la ville d'Amiens;
  • que nous proposons non seulement les ressources financières qui allégeront la charge de la collectivité, mais aussi les ressources humaines qui permettront l'ouverture régulière et par conséquent la visite en semaine et le week-end d'un bien religieux et culturel, sans oublier les possibilités de vitalisation d'un quartier qu'offre une telle opportunité;
  • que dans d'autres villes de France et indépendamment des étiquettes politiques (Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, Nice, Avignon, Compiègne, etc…), la communauté traditionnelle a signé des conventions avec différentes collectivités locales, dans cet esprit, à la satisfaction des différentes parties.

Ne tournons pas autour du pot: les églises St-Germain et St-Rémy sont bel et bien vides depuis des décennies, toutes deux en mauvaise état et nécessitant une restauration coûteuse. Nous nous permettons d'évoquer des doutes sérieux quant à d'hypothétiques projets culturels; ce ne sont pas deux ou trois expositions annuelles qui redonnent un sens et une vie à ce genre d'église; tant de frais de restauration pour si peu d'usage n'en vaut pas la chandelle. Une église ne vit ou revit que si elle est utilisée tous les dimanches par une communauté nombreuse et soucieuse du patrimoine religieux et culturel.

Les solutions aux problèmes tant techniques que juridiques existent, ayant déjà été mis en œuvre par ailleurs. Nous sommes à votre disposition pour en discuter de manière constructive.

C'est pourquoi nous vous demandons: en cas d'élection de votre liste, serez-vous disposé à mettre en œuvre de façon loyale et déterminée un projet de réhabilitation d'une de ces églises pour lui redonner vie, permettant ainsi, sans peser sur la charge financière de la commune, de répondre aux besoins d’une communauté bien représentée sur Amiens, tout en satisfaisant aux nécessités d’entretien du patrimoine culturel collectif ainsi qu’à sa valorisation?

Dans l'attente de votre réponse, nous vous prions d'agréer nos sentiments respectueux
 
< Pr�c�dent   Suivant >
 
Blog « Amiens, des catholiques à la rue »